Dienaba Sy & Hadatou Sako : « Il suffit d’un rien pour qu’on parte en vrille »

Présentez-vous pour que les internautes sachent qui vous êtes ?
Je m’appelle Dienaba Sy j’ai 22 ans et je suis handballeuse et ailière gauche à l’OGC Nice handball.

 

 

Bonjour, moi c’est Hatadou Sako j’ai 22 ans aussi et je suis gardienne à L’OGC Nice handball.

 

 

Quel est l’élément déclencheur de votre pratique du handball ?
Dienaba : Alors c’est tout simple, ma sœur handballeuse à l’époque était chargée de me garder toute une journée et n’avait pas le choix que de m’emmener avec elle à son entraînement. Juste avant le sien des jeunes de mon âge étaient en train de jouer et la suite vous l’avez compris je pense ! J’ai donc commencé le handball ce jour là.

Hatadou : Je suis issue d’une famille de sportive, tiraillée par le foot et le handball j’ai préféré le handball. J’ai mon frère qui a fait du haut niveau à Pontault combault en D2, j’aimerais dire que lui et ma sœur ont été mon inspiration.

A quel âge avez-vous commencé ?
Dienaba : J’ai commencé vers 10 – 11ans si mes souvenirs sont bons au handball Octeville /mer !

Hatadou : Pour ma part, si je me souviens bien c’était à l’âge de 11 ans.

Avez-vous des petits surnoms ?
Dienaba : Dié , diena, dienab et d’autres que j’affectionne plus ou moins que je vais garder pour moi ah ah

Hatadou : Oui j’ai des surnoms, on m’appelle «Hata» à Nice et «Sako» à Noisy, puis les autres m’appellent Hatadou !

 

 

A côté du hand que faites-vous ?
Dienaba : A vrai dire pas grand chose, j’ai eu la chance de décrocher mon BTS Économie Sociale Familiale il y a 2 ans mais j’envisage de reprendre mes études et pourquoi pas décrocher un BTS diététique.

Hatadou : Pour le moment j’ai mis en suspend mes études, avant de signer pro à Nice j’étais en plein dans les concours infirmiers, mais faire des études d’infirmière et être pro c’est impossible ! Donc j’ai préféré signer pro et une fois stable au niveau de handball je reprendrais mes études.

Avez-vous un joueur/joueuse comme idole ?
Dienaba : Non il n’y a pas de joueurs que j’idolâtre même s’il y a de très gros talents dans ce sport !

Hatadou : Ahah j’aime pas trop le mot « idole », disons qu’il y a des joueurs que j’apprécie et que j’aime voir jouer. J’aime l’état d’esprit de Cédric Soraindo, la technique de Thierry Omeyer et le style de Cléopatre Darleux.

 

 

Pourquoi portez-vous ce numéro ?
Dienaba : Le 5 c’est de famille ! C’est un numéro familial, mes frères qui font du foot le portent et ma sœur aussi.

Hatadou : C’est simple, je porte le 21 parce que je suis née le 21 octobre, j’avoue c’est nul mais c’était le plus simple ah ah

Quel est votre plus beau souvenir dans votre carrière ?
Dienaba : Cela va peut être paraître fou mais je vais dire la saison dernière où nous avons joué les play-down, c’était une situation assez stressante pour nous car nous étions vraiment en danger mais à la fois enrichissante puisque nous nous sommes battues jusqu’à la fin pour nous maintenir. Nous avons fait preuve d’une réelle force de caractère et une cohésion. Je ne sais pas si c’est le plus beau souvenir de ma carrière mais du moins celui qui m’a bien marqué.

Hatadou : Mon plus beau souvenir c’est cette compétition que j’ai faite en décembre 2016, la CAN en Angola, c’était une aventure magique, et malgré la mésaventure qu’on a connu je ne garde que le meilleur, cette ambiance, ces filles que j’aime, la cohésion qui était parfaite. J’espère que j’aurais d’autres magnifiques souvenirs comme celui-ci dans les années à venir.

Quel est le titre que vous rêveriez de gagner un jour ?
Dienaba : On va viser haut et dire la ligue des champions.
Hatadou :  La ligue des champions me fait rêver et pourquoi pas un titre avec une équipe nationale.

 

 

 

COMMENT PEUT-ON VOUS DÉPARTAGER ?

 

QUI EST LA PLUS ?

 

Sérieuse à l’entrainement ?
Dienaba : Je pense que c’est hata, très concentrée du début à la fin, même si je sais l’être un minimum.
Hatadou : Moi je pense, sans offenser personne ah ah

 

 

La meilleure danseuse ?
Dienaba : Ouh ça se joue à pas grand chose mais je dirais hata quand même.
Hatadou : Moi, mais pas de beaucoup ! Je ne veux pas me comparer à elle sur ça.

La plus gourmande ?
Dienaba : Hata est plus gourmande que moi même si j’ai du mal à résister devant des aliments sucrés.
Hatadou : Moi, je suis beaucoup plus gourmande, elle sucré et moi salé !

 

 


La meilleure cuisinière ?
Dienaba : C’est moi, mais Hata se débrouille pas mal non plus. 
Hatadou : Diena ! Mais elle est trop flemmarde c’est trop. Elle pourrait faire des vrais trucs tous les jours mais on se contente de manger des pâtes.

La plus fofolle ?
Dienaba : Ça c’est une bonne question, toutes les deux, il suffit d’un rien pour qu’on parte en vrille.
Hatadou : Ooooooooh NOUS 2, on peut pas départager !

 

 

 

Une qualité et un défaut de chacune ?
Dienaba : Alors on va commencer par le défaut, Hata est très très têtue et en ce qui concerne sa qualité principale c’est une personne généreuse.
Hatadou : Dienaba est impulsive (Cœur chaud) et une qualité souriante et très serviable.

Et pour finir, Hatadou dans la cage, Dienaba au 7m qui remporte le duel ?
Dienaba : Ouh tension au maximum, on va dire que je remporte le duel.

Hatadou : Ooooooh je sais pas? Mais je pense que je gagnerais ahaha

 

Merci à Hatadou et Dienaba pour avoir pris le temps de s’affronter sur cet interview !

Crédit photos : ILAN DEHE

Pauline – Confidences de Sportifs

Laisser un commentaire