Chloé Nordera :  » Courir ensemble permet une connexion spéciale et très forte »

Présentes-toi ainsi que tes compagnons d’effort pour que les internautes sachent qui vous êtes ?
Hello, moi c’est Chloé, étudiante vétérinaire, j’ai 2 merveilleuses chiennes de bientôt 1 an qui m’accompagnent dans tous mes entraînements, trail ou canicross. Ce sont des croisées podenco, galgo, chiens de chasse et lévriers espagnols qui ont été abandonnées très jeunes, et qui se sont très vite retrouvées avec moi.

Décris-nous le concept du canicross ?
Le canicross est une discipline qui consiste à courir avec son chien, en étant relié par une ligne de trait. Le coureur à pied porte un baudrier, et le chien un harnais adapté à la traction. Le but est que le chien tracte le coureur pour qu’ensemble, on puisse courir encore plus vite ! C’est un effort très intense, puisqu’on se met dans le rouge dès le départ, avec l’excitation des chiens tout autour et l’émulation de la course. Les distances varient entre 3 et 8 kms en moyenne.

 

 

Quelles races de chiens sont recommandées ?
Toutes les races, croisées, petites et grandes, peuvent accompagner leur maître et apprécier à courir ensemble. Les greysters, braques, et nordiques sont les races les plus « utilisées » pour le canicross. Mais je suis persuadée que tout chien qui aime courir fera le meilleur compagnon de course.

Comment combiner ton effort et celui de tes chiens ?
En faisant attention l’un à l’autre constamment, en étant attentif à nos attitudes, à nos souffles et nos rythmes changeant tout au long de la course. Le canicross crée une telle complicité entre le chien et son maitre qu’on apprend à se connaitre parfaitement, reconnaitre quand on a besoin de ralentir ou quand il faut accélérer; on n’a généralement pas besoin de parler pour se comprendre.

 

 

La récupération est aussi importante pour toi comme pour eux ?
Oui, la récupération fait partie intégrante de l’entraînement. Elle est essentielle afin d’assimiler correctement les séances et de progresser. Les chiens aussi ont des courbatures, et accumulent de la fatigue, même si ils ne le montrent pas ! Je pense qu’une correcte hydratation, une alimentation adaptée, des séances de massages et d’étirements sont les clés pour une bonne récupération.

Où s’est déroulée ta plus belle expérience ?
En Espagne, lors de mon premier canicross. Il y a tout juste un an, avec ma première chienne, Maïa, une magnifique podenca abandonnée et secourue aussi en Espagne. Ce fut une expérience exceptionnelle, très forte en émotion car nous nous sommes battues toute la course pour remporter la première place, ensemble, et principalement grâce à son courage et à sa détermination. Maïa m’a sauté dans les bras sur la ligne d’arrivée, puis je me suis écroulée au sol, à bout de souffle. Elle s’est allongée sur moi et m’a léché le visage pendant 5 minutes jusqu’à ce que j’arrive à me calmer.

 

 

Qu’est-ce que ce sport t’apporte ?
De la complicité, et beaucoup de bonheur partagé avec mes deux boules de poils. Courir ensemble nous permet de créer une connexion spéciale et très forte. On prend du plaisir et on souffre ensemble. Quand l’une est fatiguée, l’autre la soutient et vice-versa.

Pratiques-tu d’autres formats de courses ?
Je fais également du triathlon et de l’ultra trail. Mon objectif cette année serait de courir un 100 kms.

 

 

Comment donner envie à des amateurs de s’y mettre ?
Il suffit de se lancer, et il suffira d’une seule fois pour être conquis par ce moment de pur plaisir à deux. C’est tout simplement le secret du bonheur pour vous et votre chien.

Merci à Chloé de nous avoir fait découvrir son univers qu’elle partage avec ses chiens !

Pauline – Confidences de Sportifs

Laisser un commentaire