Thanh-Liêm LÊ : « À long terme je voudrais intégrer l’équipe de France sénior »

Présentes-toi pour que les internautes sachent qui tu es ?
Thanh-Liêm LÊ, j’ai 19 ans et je suis karatéka depuis mes 6 ans au club de Saint-Michel Sport. Je pratique le combat, une des deux disciplines compétitive. Je suis quadruple champion de France dans les catégories jeunes. Je suis champion de France en titre en -21 ans en -67 kg. J’ai gagné la coupe du Monde Wado Ryu à Nagoya au Japon en 2015. J’ai fait 3ème aux championnats d’Europe 2016 et 5ème aux championnats du monde 2015.

Quelle est la différence entre le karaté et les autres sports de combat ?
Le karaté est un sport à la fois intense, rapide tout en restant un sport de touche contrôlée. Il demande une vivacité et un tonus unique tout en ayant un contrôle de soi.

En étant un sport individuel, quelles sont les personnes qui t’aident au quotidien ?
Ma mère m’emmène partout pour m’entraîner, s’occupe de mon alimentation (régimes/diètes). Mon père qui s’occupe du financement de mon matériel et immortalise en vidéo mes combats. Les profs de Saint-Michel Sport Karaté, qui m’entraînent et me forcent à la vie. Mes professeurs de Ligue Jérémie Maruani et Adrien Gautier qui s’occupent de mes préparations physiques et du coaching en compétition avec Eric LAMERE me suit également financièrement à chaque compétition et déplacements. Mon département et ma Ville de Saint-Michel sur Orge qui s’occupent super bien de moi. Et les partenaires d’entraînements qui sont là pour moi sur ou en dehors du tatami.

Quelles sont tes ambitions à court et long terme ?
Au niveau national et international me placer dans de nouvelles compétitions internationales avec l’équipe de France. À long terme je voudrais intégrer l’équipe de France Sénior après avoir gagné des compétitions nationales en sénior et j’espère performer en compétition tels que de championnats d’Europe et du Monde, mais je n’y pense pas encore.

Qu’est-ce que le sport t’apporte quotidiennement ?
Il m’apporte un équilibre de vie, un repère et des objectifs. Les sacrifices que je fais et le temps que j’y passe me font mûrir et me permettent de réussir. Mes performances obligent à un minimum d’hygiène de vie et d’encadrement sain ! Pratiquer ce sport à haut niveau, ne m’apporte quasiment que du plus !    Et ce que l’on ressent à l’entraînement et en compétition ne se retrouvent dans nul autre discipline que le sport !

Le sport de haut niveau c’est bien, mais à coté que fais-tu ?
La saison dernière j’étais en classe préparatoire aux grandes écoles à Versailles mais j’ai du me réorienter faute de réussite. À la rentrée prochaine j’intègre une école de Chiropraxie à Ivry sur Seine. Etudier dans la Chiropraxie du sport me permettra de transmettre et à donner des cours au club.

Comment te vois-tu dans 10 ans ?
J‘espère me voir chiropracteur si tout va bien, avec mon cabinet en région parisienne ! Toujours licencié au club de SMS karaté, et entraîner toujours des jeunes et les coacher en compétition. J’espère toujours avoir des objectifs de compétitions et y arriver !

Merci à Thanh-Liêm LÊ d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et je lui souhaite plein de réussite dans sa carrière !

Facebook : http://bit.ly/2vQbZYb

Pauline – Confidences de Sportifs

Laisser un commentaire